Auteur Sujet: que faire de son epargne face a la crise?  (Lu 2683 fois)

que faire de son epargne face a la crise?
« le: 10 octobre 2008, 13:08 »
Bonjour,
J'ai mis mon épargne dans 3 banques de droit français ou européen sous forme de comptes courants ou comptes épargne (livret A, Orange, LDD...) et me suis assuré aujourd'hui que ces sommes sont en dessous des montants de fond de garantie desquels elles dépendent (70.000 pour la France, 100.000 pour les Pays-Bas...).

Or, je n'ai aucune notion de bourse ou du marché; mais sentant la dévaluation de l'Euro se profiler, je ne veux pas me retrouver demain avec le même montant en Euros mais un pouvoir d'achat fortement réduit par rapport a ce capital qui représente toutes mes économies.

Je suis conscient que certaines personnes "se réfugient" dans l'or, mais les prix ont sensiblement augmenté ces derniers jours, et je ne saurai pas vraiment comment procéder pour m'en procurer.

Ma question est:
- Peut-on craindre une dévaluation forte de l'Euro et ainsi se retrouver avec un pouvoir d'achat très affaibli?
- Et quelle serait la solution ou les investissements adéquats pour éviter que la valeur de ce capital?

Merci par avance pour vos réponses.

Hors ligne FoBa

  • Administrateur
Re : que faire de son epargne face a la crise?
« Réponse #1 le: 10 octobre 2008, 16:03 »
Bonjour Jeanlaver,

Pour acheter de l'or en Bourse ou en vrai (Napoléons par exemple), il suffit de demander à sa banque ou de passer par un courtier. Cependant, l'achat d'or est purement spéculatif et vous pouvez tout aussi bien parier sur des sociétés dont la baisse actuelle vous parait temporaire.

Les états semblent, les uns après les autres, s'engager à protéger les dépôts des épargnants et injectent des sommes considérables pour soutenir le système financier. Votre épargne étant constituée de comptes courants et de livrets, vous n'avez pas, logiquement, de risque à craindre.

Pour payer les pots cassés, je ne crois pas à une dévaluation de l'Euro (vs Dollar) mais plutôt à une augmentation des prix et du chômage. Vous devrez alors veillez à ce que vos placements vous rapportent plus que l'inflation. Et donc prendre des risques...

:)