Auteur Sujet: Fraude Madoff : Quelles pertes pour les établissements français ?  (Lu 10281 fois)

Hors ligne FoBa

  • Administrateur
Jeudi 11 décembre, le FBI a mis fin à la remarquable escroquerie pyramidale organisée par Bernard Madoff, ancien président du NASDAQ et figure respectée de Wall-Street. Les victimes sont des particuliers, des sociétés diverses et des établissements financiers. Le total des sommes détournées est estimé, par M. Madoff, à 50 milliards de dollars. Il faudra sans doute des années pour avoir une vision plus précise de l'étendue des dégâts. Le fond d'investissement de M. Madoff a été mis en liquidation le 15 décembre.

Voici, à ce jour, le détail des niveaux d'exposition (pertes présumées) des établissements financiers français :

Natixis : 450 millions d'euros
BNP Paribas : 350 millions
Axa : 100 millions
Crédit Mutuel - CIC : 90 millions
Dexia : 85 millions
Société Générale : 10 millions
Crédit Agricole : 10 millions
Groupama : 10 millions

Total : 1105 millions d'euros

A suivre...

Re : Fraude Madoff : Quelles pertes pour les établissements français ?
« Réponse #1 le: 17 décembre 2008, 11:42 »
2 questions à ce sujet :

* comment des pros (?) de ce niveau ont ils pu se faire blouser ainsi?
* qui va payer l'addition?

Hors ligne FoBa

  • Administrateur
Re : Fraude Madoff : Quelles pertes pour les établissements français ?
« Réponse #2 le: 17 décembre 2008, 18:57 »
Madoff a créé sa première société d'investissement en 1960. Il semblerait qu'il ait monté son arnaque seul, ou en famille, et que sa seule réputation l'ait protégé.
Cependant, au vu de la régularité de ses résultats, quelques banquiers disent avoir eu des doutes sur son activité. On en saura certainement plus dans les semaines à venir.

Qui va payer l'addition ?
Une grosse partie vient d'être payée cash par les clients et les sociétés qui lui avaient confié leurs petites économies. Le reste sera absorbé par les banques, et donc réparti à terme sur presque tout le monde. Comme d'habitude.

Extrait du site internet du fond d'investissement de B. Madoff :
"In an era of faceless organizations owned by other equally faceless organizations, Bernard L. Madoff Investment Securities LLC harks back to an earlier era in the financial world: The owner's name is on the door. Clients know that Bernard Madoff has a personal interest in maintaining the unblemished record of value, fair-dealing, and high ethical standards that has always been the firm's hallmark."
"En cette période d'organisations sans visage détenues par d'autres organisations également sans visage, le fond d'investissement Bernard L. Madoff perpétue l'ancien monde de la finance : le nom du propriétaire est inscrit sur la porte. Les clients connaissent l'intérêt personnel de Bernard Madoff pour le respect des valeurs irréprochables, équitables et hautement éthiques qui ont toujours été la marque de la société."